Per fare un banchetto

logo

Banchetto per l’Entremet servito per 16 personne
giovedi 9 febbraio 2012 alla Villa San Michele a Anacapri

menu@0

On estime, de manière profondément contradictoire que le travail est soit une sorte de salut nécessaire à notre condition d’homme, soit qu’il est la source de toutes nos douleurs et de notre servitude. C’est dans l’un et l’autre cas une erreur fondamentale et ravageante. On confond dès lors ce que l’on nomme le travail, comme dispositif coercitif et moral qui vise à établir une relation infondée et idéologique entre la valeur de la personne, sa temporalité et son opérativité, et ce que l’on nomme activité en ce sens que nous sommes liés, c’est un mode d’être, à des agir particuliers. Notre agir, comme puissance d’opérativité, est le maintien dialectique et complexe d’un exercice, morale, politique et éthique de notre puissance praxique, c’est-à-dire de notre puissance transformatrice en monde et en œuvre. Il est alors possible de penser que ce qui fonde notre agir est la décision de le transformer en travail, c’est-à-dire en cette nécessaire transformation sans laquelle nous ne subvenons pas à nous-même. Cette décision reste fondée – dans un jadis – sur l’idée première que notre agir est déterminé par une skholè ou par un otium, par une inopérativité, par un désoeuvrement essentiel. Seules les pensées archaïques grecque et latine pensent ainsi et dès lors négativisent, éprouvent le non-de-la-langue dans une a-skholia et un neg-otium qui signifient tous deux, les affaires, le travail, le commerce, le négoce. La pensée moderne a incrusté un profond renversement qui nous rend
obscur ce fondement. L’otium est dès lors devenu l’oisiveté et la scholè l’école. Nous serons encore longtemps incapables de penser le travail si nous ne rétablissons pas ce que signifie conjointement œuvrer et désœuvrer et si nous ne saisissons pas profondément pourquoi dans les pensées anciennes existent deux termes pour penser l’œuvre, ergon et poiésis.

entremet-livret

Édition de 24 pages (impression numérique) imprimé à 16 exemplaires numérotés

IMG_2092@0

Commanditaires : Géraldine Longueville-Geffriaud & Villa San Michele, Anacapri